/

Comprendre le bulletin de mon enfant au secondaire

Share on Facebook109Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Décortiquer le bulletin de son enfant peut paraître compliqué. Comment s’y retrouver parmi toutes les cases, les notes, les pondérations et les commentaires figurant sur le bulletin? Alloprof a donc préparé un dossier complet au sujet du bulletin dans le cadre de son nouveau service Alloprof Parents, qui sera lancé sous peu. Les informations contenues dans cet article devraient rendre votre tâche plus facile!

Comme les bulletins du primaire et du secondaire sont différents, plusieurs parents se sentent dépassés lorsqu’ils tentent de déchiffrer le bulletin de leur enfant rendu au secondaire. C’est votre cas? Voici un petit guide pour vous aider à démystifier le bulletin de votre enfant!

 

Le b.a. ba du bulletin

Le secondaire comprend deux cycles. Le premier cycle regroupe la 1re et la 2e secondaire. Les trois années suivantes font partie du deuxième cycle.

 

Les communications aux parents

En octobre, les parents reçoivent la première communication. Il s’agit d’une communication écrite pour les informer de la manière dont leur enfant a amorcé son année scolaire.

Tout au long de l’année scolaire, il est possible de communiquer avec les enseignants par courriel ou par téléphone. L’enseignant peut faire de même pour vous tenir au courant du fonctionnement de votre enfant en classe.

L’année scolaire est divisée en trois étapes. Un bulletin est transmis aux parents à la fin de chacune de celles-ci. Les enseignants y inscrivent les résultats des élèves ainsi que la moyenne du groupe, sous forme de pourcentage.

À la fin de l’année, l’enseignant fait le bilan des résultats et inscrit la note finale pour chaque matière.

La note de passage dans chacune des matières est fixée à 60 %. À noter que pour réussir le cours de français de la 5e secondaire, l’élève doit obtenir une note au bilan de 60 % et obtenir au moins 50 % dans les trois compétences disciplinaires (lire, écrire et communiquer verbalement).

Les finissants de la 5e secondaire recevront par la poste, en juillet, un document préparé par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) du Québec intitulé « Relevé des apprentissages ». Ce document atteste de l’obtention du diplôme d’études secondaires.

 

*Notez que si votre enfant est inscrit dans un programme particulier (parcours de formation axé sur l’emploi, programme destiné aux élèves ayant une déficience intellectuelle (moyenne à sévère, profonde), programme pédagogique particulier (sport-études/arts-études)), le programme de formation utilisé est différent. Les matières enseignées peuvent donc différer de la liste précédente.

Le bulletin unique

En 2011-2012, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) du Québec a instauré un modèle de bulletin unique pour toutes les écoles de la province, aussi bien publiques que privées. Les buts de ce modèle de bulletin sont les suivants :

  • Mieux évaluer les connaissances des élèves.
  • Simplifier le travail des enseignants.
  • Fournir aux parents des renseignements faciles à comprendre.
  • Uniformiser le modèle utilisé à travers toutes les commissions scolaires du Québec.

 

Voici les principales caractéristiques du bulletin unique :

1- Dates de transmission

Le bulletin sera transmis à des moments fixes de l’année, au plus tard les 20 novembre, 15 mars et 10 juillet.

2- Pondération des résultats des trois étapes :

20 % pour les résultats de la 1re étape

20 % pour ceux de la 2e étape

60 % pour ceux de la 3étape

3- Exemple de présentation des résultats

Source : http://www.csdhr.qc.ca/?840683F7-81A8-428C-A9C4-DD008B5F8355

Aux étapes 1 et 2, l’enseignant inscrit un résultat en pourcentage pour noter les connaissances et les compétences disciplinaires de l’élève en se basant sur diverses évaluations (tests, travaux, etc.).

 

À la dernière étape, l’enseignant fait un bilan des apprentissages (connaissances et compétences disciplinaires) et indique un résultat en pourcentage correspondant aux apprentissages acquis.

 

La dernière note inscrite à l’intersection de la rangée « résultat disciplinaire » et de la colonne « résultat final » (voir la flèche) est la note qui permet à l’école de déterminer si l’élève a réussi ou non dans cette matière.

 

Les notes

Pour mieux comprendre d’où viennent les notes inscrites au bulletin, voici le processus que l’enseignant suit pour émettre une note :

  1. Il doit tout d’abord planifier les notions et stratégies qu’il va enseigner puis évaluer.
  2. Ensuite, il accumule des traces en mettant les jeunes à la tâche : travaux, tests, recherches, exercices, tâches, activités, etc.
  3. Il accorde à la réalisation du jeune une note (lettre ou pourcentage) et émet des commentaires en se référant aux critères d’évaluation. Pour inscrire une note au bulletin (1re et 2e étape), l’enseignant doit s’appuyer sur l’ensemble des réalisations de votre enfant qui ont été évaluées pendant l’étape.
  4. L’enseignant en fait l’analyse et émet un résultat en pourcentage relatif à la compétence appropriée. C’est cette note que vous retrouvez sur le bulletin.

 

Définition de notions importantes

 

Apprentissages :
Il s’agit de l’ensemble des connaissances et des compétences disciplinaires que l’élève acquiert durant l’année scolaire.

 

Compétences disciplinaires :
Ces compétences sont spécifiques à chaque matière (discipline). Par exemple, en français, l’élève doit développer ses compétences en lecture, en écriture et en communication orale.

 

Dans la plupart des disciplines, une valeur est accordée à la compétence. Par exemple, en 2e secondaire, la compétence « interagir oralement » en langue seconde a une valeur de 40 %.

 

Pour d’autres disciplines, on accorde une valeur de 100 %, toutes compétences confondues.

Exemple de compétences disciplinaires :

Langue d’enseignement

  • Lire
  • Écrire
  • Communiquer oralement

 

Langue seconde

  • Interagir oralement
  • Comprendre des textes lus et entendus
  • Écrire et produire des textes

 

Mathématique

  • Résoudre une situation problème
  • Utiliser un raisonnement mathématique

 

Compétences non disciplinaires :

Ces compétences sont évaluées de façon informelle par l’enseignant (observation, entretien avec les élèves). Toutefois, au cours des étapes 1 et 3, l’enseignant doit commenter deux des quatre compétences non disciplinaires suivantes :

  1. Exercer son jugement critique
  2. Organiser son travail
  3. Savoir communiquer
  4. Savoir travailler en équipe

Note : l’équipe-école est responsable du choix des compétences non disciplinaires à évaluer. Les résultats peuvent être indiqués sous forme de pourcentage ou de commentaires. Elles se retrouvent dans le document relatif aux normes et modalités propres à chaque école.

 

Compétences transversales :

Elles peuvent figurer ou non sur le bulletin. Cela dépend de la politique de chaque école. L’enseignant doit s’assurer de les travailler en classe adéquatement, car ces compétences jouent un rôle important dans le développement de la pensée et constituent un facteur de réussite scolaire.

 

Les compétences transversales sont au nombre de neuf :

  1. Exploiter l’information
  2. Résoudre des problèmes
  3. Exercer son jugement critique
  4. Mettre en œuvre sa pensée créatrice
  5. Se donner des méthodes de travail efficaces
  6. Exploiter les technologies de l’information et de la communication
  7. Actualiser son potentiel
  8. Coopérer
  9. Communiquer de façon appropriée

 

Les épreuves ministérielles

Ces épreuves, qu’on appelle familièrement « examens du Ministère », sont de deux types.

Les épreuves uniques sont appelées ainsi parce que le même examen se déroule au même moment dans toutes les écoles québécoises. Elles servent à évaluer les apprentissages dans les matières obligatoires à l’obtention du diplôme d’études secondaires. En général, ces examens ont lieu en juin. Les écoles les font passer aux élèves dans des conditions uniformes et à une date retenue dans un horaire officiel. Ce type d’épreuve compte pour 50 % du résultat final de la compétence évaluée.

 

 


Les épreuves obligatoires
ont lieu en juin en 2e secondaire. Elles visent à évaluer des apprentissages dans certaines matières qui ne sont pas exigées pour obtenir le diplôme de 5e secondaire. Les matières concernées sont le français, l’anglais, la mathématique, la science et l’histoire. Ces épreuves sont conçues par le ministère et les écoles doivent les faire passer aux élèves dans des conditions uniformes et à une date ou une période retenue dans un horaire officiel. Elles sont corrigées par les enseignants et comptent pour 20 % du résultat final.

 

Rédaction : Marie-Claude Ouellet

Révision scientifique : Kloé Théberge-Martin, M. Éd.

Révision linguistique : Josée Tardif

 

Consultez tous les articles du grand dossier Alloprof Parents sur le bulletin scolaire :

Comment bien réagir au bulletin de mon enfant?

Papa va au bulletin

Bien communiquer avec l’enseignant de son enfant

Comprendre le bulletin de mon enfant au primaire

Des récompenses en échanges de bonnes notes : oui ou non?

 

Références

MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT. Un nouveau bulletin dès l’an prochain

MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT. Collège Saint-Jean-Vianney, Un bulletin unique pour tous les élèves du Québec

COLLECTIF – Commission scolaire Marie-Victorin. Le bulletin scolaire de la première à la cinquième secondaire

COLLECTIF – Commission scolaire des Hautes-Rivières. Le bulletin scolaire chiffré – repères à l’intention des parents

MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT. Programme de formation de l’école québécoise, Enseignement secondaire, Compétences transversales

The following two tabs change content below.
Marie-Claude Ouellet

Marie-Claude Ouellet

Marie-Claude Ouellet

Derniers articles parMarie-Claude Ouellet (voir tous)

  1. Bonjour à Vous,
    J’irai droit au but, cordialement bien entendu . Ma petite-fille a gradué, avec mention de: musicienne de l’année de l’école, c’est pas peu dire. Donc, pour débuter son Sec.1, son 1er. choix a été : musique et 2ième. danse. Lors de la 1ière. communication de la poly, nous apprenons que la danse sera sa matière ! ? ! Après discussions avec son prof., et la directrice de la Poly, ceux-ci restent sur leur position affirmant ne pas être capable de changer cette option pour Sec.1 & 2. L’école ne doit-t-elle pas assurée la réussite de nos enfants en leurs permettant de s’épanouir dans une discipline où ils excellent ? Aberrant, c’est le mot le plus pondérer que je puisse utiliser ici. Pour son 1er. Sec. c’est bâclé. Que dois-je comprendre de tout cela ? Comment faire, parce qu’il y a sûrement quelque chose à faire, pour son 2ième. Sec. et les suivants ?
    Je vous demande de nous aider car à la Poly. où elle est, on fait sourdes oreilles.

    Pierre Paul Genest

    1. Bonjour Monsieur Genest,

      Je vous remercie de nous avoir écrit et je comprends votre désarroi face à la situation. Les écoles doivent offrir aux élèves des cours à options dans le volet artistique, et c’est la raison pour laquelle au minimum deux choix doivent être soumis. Toutefois, les écoles ne sont pas dans l’obligation de garantir le premier choix des élèves puisque cela dépend du nombre de demandes et des places disponibles.

      Vous pouvez réitérer une discussion avec l’enseignant (e) et la direction pour lui faire part de la situation. Si la décision reste tout de même au statu quo, vous pouvez communiquer avec la commission scolaire, le Protecteur de l’élève ou la Fédération des comités de parents du Québec. Le lien suivant vous permettra d’obtenir davantage d’informations :

      http://www.fcpq.qc.ca/fr/protecteur-de-leleve

      J’espère avoir répondu à votre question adéquatement. N’hésitez pas à communiquer avec nous à nouveau.

      L’équipe Alloprof Parents​

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Alloprof blogue