/

Papa va au bulletin

Share on Facebook18Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Est-ce parce que les pères s’intéressent moins au parcours scolaire de leur enfant que les mères ? Serait-ce parce que, traditionnellement, les volets « santé » et « école » ont toujours été davantage sous la responsabilité des mères et que, encore aujourd’hui, elles hésitent à laisser leur place au père ? Toujours est-il que, même si les hommes sont de plus en plus impliqués, il y avait une nette dominance de progestérone lors de la première réunion de parents que nous venons d’avoir à l’école de mon plus vieux.

Alloprof présente ici une chronique de Jean-François Quessy alias Un Gars un père sur cette nouvelle tendance, chronique que l’équipe d’Alloprof Parents a intégrée dans son dossier spécial sur le premier bulletin! Bonne lecture!

 

ÊTRE LÀ QUAND ÇA VA BIEN

Si mon enfant avait des problèmes à l’école, il est évident que je serais impliqué au maximum aux côtés de ma conjointe. C’est trop souvent à ce moment-là que les gars prennent vraiment la place qu’ils devraient pourtant occuper d’emblée. Après tout, pas besoin d’attendre que notre blonde sonne la cloche d’alarme en nous disant : « Hey ! Là, ça va mal. J’pense qu’il serait temps que tu embarques toi aussi pour qu’on réussisse à remettre notre enfant sur la bonne voie ! »

C’est un peu comme si le monde scolaire nous interpellait moins. Comme si la place qui nous y est réservée ne l’était pas encore tout à fait clairement…

Le mien en est à sa deuxième année d’école et ça va super bien. En dépit de ça, je tiens à être aussi présent que ma conjointe depuis le début, même s’il n’y a pas de problème majeur. Comme père, ça m’intéresse de suivre son parcours scolaire, de savoir comment ça se déroule en classe, de pouvoir visualiser dans quel environnement il évolue du lundi au vendredi, de mettre un visage sur l’enseignante qui m’envoie des mémos dans le duo-tang rouge.

Je me dis que s’il sent que je suis présent quand tout va bien, ce sera plus facile de l’appuyer s’il en vient à frapper un mur en cours de route.

 

L’ÉCOLE NE DEVRAIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE SEXE

Chez nous, papa va au bulletin. D’autres fois, c’est maman. À l’occasion, on y va ensemble.

Ça n’a pas tellement d’importance et ça n’a jamais réellement été un enjeu pour nous. Le même principe s’applique pour les rendez-vous chez le médecin ou chez les spécialistes avec les enfants.

Le plus important, c’est de se faire confiance, en tant que parents : ne pas mettre de pression sur les épaules de celui qui prend le rôle de « représentant des parents », ne pas s’attendre à ce qu’il soit parfait ou qu’il se souvienne de tout, mais surtout communiquer pour s’assurer de comprendre la même chose.

Alors oui, ici, papa va au bulletin.

Et honnêtement, je trouve ça plutôt cool. Surtout quand la prof me fait asseoir sur une mini-chaise d’enfant et que je me demande si mon derrière va avoir assez de place.

Après, je reviens à la maison et j’apprécie tellement plus le confort de mon sofa!

Ben oui! Je vais au bulletin!

Parce que j’ai le goût, mais surtout parce que j’ai la chance d’avoir une blonde qui me permet de le faire.

Et ça, c’est vraiment important parce que je pense que le temps où la parentalité avait des départements déterminés en fonction du sexe devrait être révolu. Incluant le milieu scolaire.

 

Jean-François Quessy

Papa de deux garçons dont l’un ayant quelques « défauts de fabrication », je suis un grand passionné qui tente de trouver l’équilibre entre ses différents rôles, ses obligations et ses propres besoins. Je gravite depuis 7 ans dans le monde de la petite enfance, de la santé et des services sociaux et je crois qu’un parent impliqué peut faire toute la différence dans la vie de son enfant.

 

Consultez tous les articles du grand dossier Alloprof Parents sur le bulletin scolaire :

Comment bien réagir au bulletin de mon enfant?

Comprendre le bulletin de mon enfant au primaire

Comprendre le bulletin de mon enfant au secondaire

Bien communiquer avec l’enseignant de son enfant

Des récompenses en échanges de bonnes notes : oui ou non?

________

Les propos et opinions exprimés dans cette chronique n’engage que son auteur.

The following two tabs change content below.
Jean-François Quessy

Jean-François Quessy

Jean-François Quessy

Derniers articles parJean-François Quessy (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Alloprof blogue