/

Contribue à une histoire de Grimoire

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Tu aimes le jeu de lecture Grimoire? Alloprof t’invite à découvrir une nouvelle histoire écrite avec l’aide d’élèves du Québec! 

Chaque semaine, une partie de l’histoire a été publiée et plus de 500 élèves ont donné leurs idées pour écrire la suiteL’invraisemblable enquête peut maintenant prendre fin!

L’histoire sera bientôt intégrée dans le jeu Grimoire. Reste à l’affût!



L’invraisemblable enquête

Partie 1 

 

Je m’appelle Frida, j’ai 11 ans et ma plus grande passion dans la vie, c’est la lecture. J’ADORE lire des livres de toutes sortes. Quand je me plonge dans un roman d’aventures, je deviens une pirate qui parcourt les mers ou une exploratrice qui découvre les ruines d’une vieille cité abandonnée. Quand je dévore des romans policiers, je me prends pour une détective à la recherche d’indices. Quand je lis des histoires fantastiques, je peux voler, j’ai des pouvoirs magiques et j’ai une licorne comme animal de compagnie.

 

Ah! Mais tout ça, ce n’est que dans ma tête. Ma vie ne ressemble pas à un roman. En fait, elle est plutôt ordinaire. Je ne découvre pas de cités abandonnées, je vais à l’école. Je ne résous pas d’enquêtes, je résous des problèmes de mathématiques. Et je n’ai pas de licorne comme animal de compagnie, mais plutôt un cochon miniature. Ça, je l’avoue, c’est quand même un peu spécial! C’est vrai que ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre des gens qui ont un cochon à la maison.

 

Olive, mon petit porcelet préféré, est la meilleure partenaire de lecture. Souvent, nous marchons ensemble jusqu’au sommet de la colline située près de chez moi. Nous nous assoyons au pied du chêne qui s’y trouve et nous lisons. Je dis « nous » parce que, souvent, je lis à voix haute et Olive dépose sa jolie tête rose sur mes jambes et me regarde. Je suis certaine qu’elle m’écoute attentivement, car ses oreilles se dressent quand l’histoire est captivante et elles retombent lorsqu’elle est triste.

 

D’ailleurs, comme il fait beau aujourd’hui et que c’est le début des vacances, mon joli cochonnet et moi avons décidé de nous rendre sur la colline pour lire le nouveau roman policier que Maman m’a acheté. Olive est tout énervée de pouvoir se balader dans l’herbe et laisse échapper des « groin-groin » joyeux. Arrivée au sommet de la colline, je me dirige vers le grand chêne solitaire que je connais si bien. Alors que je m’apprête à m’assoir, j’aperçois un petit paquet emballé dans du papier brun. Comme c’est étrange! Pourtant, je n’ai jamais vu d’autres personnes venir ici. 

 

Je prends le paquet dans mes mains. Ce qu’il contient me semble plutôt lourd. Sur le papier, je remarque une étiquette sur laquelle il est écrit : « À retourner au propriétaire ». C’est très bizarre! Je me demande ce qu’il y a à l’intérieur…

 

Partie 2

Inspirée d’une idée de Melody, 1re année

 

Je regarde Olive et lui dis :

 — Mon joli cochonnet, crois-tu que je devrais ouvrir ce paquet?

 

Elle lève la tête et émet un « groin » joyeux : je prends cette réponse pour un «oui» et je commence à déchirer le papier brun. Je découvre à l’intérieur un vieux livre sur lequel il est écrit « Mon journal ». On dirait bien que c’est un journal intime et je me demande si je dois l’ouvrir. Un journal intime, le nom le dit, c’est IN-TI-ME. Si je l’ouvre, je pourrais découvrir les secrets de la personne à qui il appartient et celle-ci pourrait être TRÈS fâchée. En même temps, comme il est écrit « À retourner au propriétaire » sur le paquet, je dois l’ouvrir si je veux savoir à qui le rapporter. 

 

Je décide donc de regarder à l’intérieur du vieux livre. Les pages sont jaunies et l’écriture sur ces dernières ressemble à celle de ma grand-maman. En haut de chaque page, il y a une date. Les premières remontent à 1954! 

 

 — Waouh! Tu as vu ça, Olive? C’est vraiment un journal très ancien! Je me demande à qui il appartient!

 

Je remarque qu’au bas de chaque page, la personne qui a écrit a signé « Louise ». C’est drôle : Louise, c’est le vrai nom de grand-maman Loulou, la grand-mère de ma meilleure amie Melody. Peut-être que ce journal lui appartient?

 

 — Olive, je crois que la meilleure solution, c’est d’aller voir grand-maman Loulou et de le lui demander. Qu’en penses-tu?

 

Olive se lève sur ses pattes et sa jolie queue de porcelet se balance de gauche à droite. 

 

 — D’accord! On y va!

 

Partie 3

Inspirée d’une idée de Marie-Ève (2e année) et d’Alexandre (4e année)

Olive et moi nous dirigeons chez grand-maman Loulou. Je tiens le journal intime dans mes mains comme si c’était une pierre précieuse. J’espère que c’est vraiment celui de Loulou et qu’elle ne nous en voudra pas de l’avoir ouvert! Olive semble comprendre mon inquiétude puisqu’elle fait un chaleureux « groin-groin » pour m’encourager.

 

Nous arrivons enfin chez Loulou. Olive et moi sonnons à la porte. DING-DONG! De longues secondes passent… et Loulou nous ouvre finalement.

 

  Oh! Bonjour Frida! Bonjour Olive! Comment allez-vous?

  Nous allons bien! Loulou, Olive et moi avons quelque chose à te montrer.

  Ah bon?

  Oui! Nous avons trouvé un paquet sous notre arbre. À l’intérieur, il y avait un journal intime.

 

Je vois une étincelle dans les yeux de Loulou quand je dis les mots « journal intime ». Je poursuis :

  Comme il était signé « Louise », j’ai pensé que c’était le tien. Est-ce ton journal?

  C’est bien le mien, Frida! Oh! Je suis tellement heureuse que toi et Olive l’ayez retrouvé.

 

Mon petit porcelet affiche un air fier. C’est toujours agréable de faire plaisir aux gens!

 

  Quelqu’un me l’a volé il y a longtemps et je n’ai jamais réussi à trouver le voleur, dit Loulou.

  Pourquoi te l’avoir volé? Caches-tu un secret?

  J’ai bien un secret dissimulé dans ce journal.

 

Loulou ouvre son journal intime. Olive et moi sommes impatientes d’en savoir plus!

 

  C’est la recette d’une soupe magique. Elle devrait se trouver quelque part par ici… dit-elle en tournant les pages du journal.

 

Elle prend soudain un air découragé.

 

  Oh non! La page sur laquelle j’avais écrit la recette a été arrachée. Pouvez-vous m’aider à démasquer le voleur? Cette recette ne doit pas tomber entre les mains de n’importe qui!

 

Olive me regarde avec des yeux implorants. Je cède à sa demande muette.

 

  Nous allons t’aider, Loulou!

Partie 4

Texte de Katherine (5e secondaire)

 

Après avoir dit au revoir à Loulou et quitté sa maison, je me demande comment je vais procéder à la recherche du voleur. Olive me donne une idée formidable :

  Mais oui! Il faut retourner sur la colline pour regarder s’il y a des indices!

 

Je file comme un éclair vers la colline. Olive me suit, la langue pendante. Quand j’arrive auprès du chêne, je commence à inspecter les lieux. Tout à coup, ma sandale heurte quelque chose de dur, bleu et brillant. C’est une épingle à cheveux!

 

Tout cela est bien intéressant, dis-je en prenant l’épingle. Comme ce n’est pas la mienne et qu’il n’y a personne qui vient ici, elle appartient sans doute à celui qui a apporté le journal intime, ou même au voleur!

 

Sans avertissement, Olive dévale rapidement la colline. J’entends un vélo, puis une voix qui m’est très familière. C’est Melody! J’accours le plus vite possible. J’ai tellement hâte de tout lui raconter!

 

Quelques minutes plus tard, devant de délicieux cornets de crème glacée, j’explique mon aventure à Melody. J’ai hâte qu’elle dise quelque chose, mais elle est muette. Peut-être parce que sa bouche est pleine de crème glacée.

 

Finalement, après une très longue pause, mon amie me fait part de ses pensées :

Je me demande ce qu’il y a dans cette recette. 

Qu’est-ce que tu veux dire?

 

Melody finit sa glace et jette son cornet dans la poubelle. Elle ne mange jamais ses cornets.

 

Nous devons savoir ce qu’il y a dans cette recette pour pouvoir identifier le voleur.

Qu’allons-nous faire? Retourner chez Loulou?

Non, j’ai une meilleure idée, mais je ne te la dirai que si nous cherchons le voleur ensemble.

 

Je regarde Olive. Elle a fini de lécher les gouttes de crème glacée qui étaient tombées par terre et est prête à jouer les détectives.

 

D’accord, Melody, je te le promets. Alors, c’est quoi, ton idée?

 

Melody prend un air mystérieux :

Il faut aller voir le vieux bibliothécaire Walter à la bibliothèque Enchantée.

Partie 5

Inspirée d’une idée d’Adam (4e année) et Benjamin Gagné (1re secondaire)

Melody, Olive et moi nous mettons rapidement en route. La bibliothèque n’est pas si loin. J’en profite pour poser LA question qui me brule les lèvres : 

Melody, comment as-tu su que nous devions aller voir monsieur Walter? 

 

Elle me regarde et sourit.

 

J’ai entendu dire que Walter sait beaucoup de choses mystérieuses. Les gens du quartier n’y prêtent pas attention parce qu’ils pensent qu’il est fou, mais moi, je le crois. En plus, il prend soin de la bibliothèque. Ne trouves-tu pas que c’est une drôle de coïncidence?

 

Quand j’y pense, elle a peut-être raison! Olive trottine tranquillement en avant de nous. Nous arrivons à la bibliothèque. J’ai hâte de rencontrer monsieur Walter et de voir s’il pourra vraiment nous aider. Nous entrons. Un homme est assis derrière le comptoir et répare un livre.

 

Bonjour, Walter! dit Melody. 

Bonjour! Que me vaut l’honneur de votre visite, jeunes gens? 

Nous pensons que vous pourriez nous aider, lui dis-je. C’est en rapport avec une recette mystérieuse… un journal intime et une épingle à cheveux bleue. 

 

Je lui raconte mon aventure jusqu’à présent. Walter est surpris, mais il ne semble pas croire que nous sommes cinglées. Pendant ce temps, Olive en profite pour grignoter la première page d’un livre par terre. Je m’excuse aussitôt à Walter et gronde mon petit porcelet, qui semble toute honteuse. 

 

L’épingle bleue que tu tiens me dit quelque chose. Ça y est! Je me souviens! Une dame d’un certain âge est venue à la bibliothèque, il y a quelques jours. Elle avait un sac rempli d’ingrédients et elle portait justement cette épingle dans ses cheveux blancs comme neige. Elle n’est pas restée longtemps, comme si elle était pressée. 

 

Melody, Olive et moi sommes sans mots. Melody réagit finalement et demande : 

Est-ce que tu sais quelque chose à propos de cette soupe mystérieuse? 

Si c’est ce que je pense, vous devriez vous dépêcher à retrouver cette dame. Il n’y a pas une minute à perdre. 

 

Partie 6

Inspirée d’une idée de Nihal, 5e année

 

Mais, Walter, dis-je au vieux bibliothécaire, comment pouvons-nous retrouver cette dame si on ne sait pas qui elle est?

Tu as bien raison, Frida. Je pense que la dame que j’ai vue aujourd’hui est une ancienne amie d’école de Louise. Elle se nomme Morgane.

Une ancienne amie? demande Melody. Elles ne le sont plus?

Oh… je ne sais pas si je devrais vous compter tout ça… hésite Walter.

Walter, tu nous as dit qu’on devait retrouver cette dame le plus rapidement possible. On doit connaitre toute l’histoire!

 

Olive montre son appui en émettant un « groin » sonore, la truffe en l’air. 

 

Bon, d’accord. Lorsqu’elles allaient à l’école, Louise et Morgane étaient reconnues pour avoir des passe-temps plutôt… étranges.

Qu’est-ce qu’elle faisait, grand-maman Loulou? demande Melody.

Eh bien, on disait qu’elle et Morgane pratiquaient la magie blanche. Cela veut dire qu’elles faisaient des potions ou jetaient des sorts qui faisaient rire les gens ou qui les poussaient à tomber amoureux. Ce n’était rien de bien dangereux. Cependant, au fil du temps, Morgane a développé un plus grand intérêt pour… pour…

Groin? fait Olive pour pousser Walter à poursuivre.

Pour la magie noire, chuchote Walter. C’est une magie beaucoup plus dangereuse et Louise était inquiète de voir son amie s’intéresser à une telle chose. Elles se sont chicanées à de nombreuses reprises, jusqu’à ce qu’elles décident de mettre fin à leur amitié.

C’est à ce moment que Morgane a volé le journal de Loulou? dis-je.

Exactement! Morgane était à la recherche des Trois recettes surnaturelles : le Gâteau légendaire, la Limonade fabuleuse et la Soupe magique. Une vieille légende dit que la personne qui parviendrait à cuisiner ces trois recettes et à les manger dans un même repas développerait des pouvoirs magiques super puissants. 

Morgane a donc volé la recette de la soupe magique de Loulou! s’écrie Melody. Il faut la retrouver avant qu’elle ne trouve les autres.

Comme Walter a dit qu’elle avait un sac plein d’ingrédients, elle a peut-être même déjà les trois recettes. Il faut la retrouver et vite, mais comment faire? dis-je, affolée.

 

« GROIN-GROIN! » 

 

Olive est soudainement tout énervée.

 

Bien sûr! s’exclame Walter. Les filles, saviez-vous que les cochons ont un très bon odorat? Faites-lui sentir l’épingle à cheveux que vous avez trouvée.

 

Je me penche vers Olive et elle colle sa truffe sur l’épingle. Ses oreilles se dressent et elle se met à courir vers la sortie de la bibliothèque. Une fois dehors, elle court dans la rue sans s’arrêter. Melody et moi la suivons et nous remercions Walter sans nous retourner!

 

Partie 7

Inspirée d’une idée de Hadil, 2e secondaire 

 

Durant notre course folle derrière Olive, je me demande où elle nous mènera. Je revois dans ma tête tous les lieux étranges et terrifiants que j’ai croisés dans des livres. Mon imagination s’emporte : ira-t-on dans un vieux manoir abandonné? Dans des souterrains inconnus? Dans une sombre forêt effrayante? 

 

Je suis plutôt déçue de constater qu’Olive tourne abruptement dans une rue paisible d’un quartier résidentiel. Des maisons toutes semblables sont alignées les unes à côté des autres. Pelouse verte, platebandes fleuries et grands arbres décorent le terrain de chacune d’elles. On est loin des décors fantastiques de mes romans préférés!

 

Olive poursuit son chemin jusqu’à une rue se terminant par un cul-de-sac. Elle court jusqu’au bout, puis s’arrête brusquement devant une jolie entrée asphaltée. Des boites à fleurs colorées sont placées sous chaque fenêtre de la maison et le gazon est fraichement coupé. 

 

GROIN! fait Olive pour nous faire comprendre que nous sommes arrivées à destination. 

C’est vraiment ici qu’elle habite, Morgane la sorcière? demande Melody.

Ce n’est pas comme ça que j’imaginais la maison d’une terrible sorcière pratiquant la magie noire! On entre? 

 

Melody hoche la tête et nous nous dirigeons vers la porte d’entrée. Je tente de tourner la poignée, mais la porte est verrouillée. 

 

Frida! s’exclame Melody. Regarde ta poche!

 

Dans la poche de ma robe, l’épingle à cheveux émet une lumière blanche. Je la prends dans mes mains et, quand je l’approche de la poignée, elle se met à vibrer. J’insère l’épingle dans la serrure de la porte et la tourne.

 

Ça fonctionne! 

 

Lentement, Melody, Olive et moi entrons dans la demeure de la sorcière. Encore une fois, mon imagination s’emporte et je m’attends à trouver des balais volants, des chats noirs et des flacons de bave de crapaud séchée à l’intérieur. L’extérieur de la maison doit servir à cacher le fait que Morgane est une sorcière, non?

 

Pourtant, l’intérieur de la maison de Morgane ressemble à n’importe quelle autre maison. Rien ne laisse paraitre qu’il s’agit de l’antre d’une sorcière. Rien, sauf une baguette magique déposée sur une table du salon. C’est une baguette noire ornée des mêmes pierres bleues que l’épingle à cheveux. Melody la prend dans ses mains. Des étincelles jaillissent de son extrémité et ce que je crois être un portail magique apparait au beau milieu du salon. 

 

Olive se remet à renifler en direction du portail et ses oreilles se dressent :

GROOOOOIIIIIIIN!!!!!!

Je crois qu’on va devoir traverser ce portail, dis-je à Melody.

Que crois-tu qu’il y a de l’autre côté? me demande ma meilleure amie.

On le saura bientôt!

 

Et nous sautons toutes les trois en direction du portail magique. 

 

Partie 8 

Inspirée d‘une idée de Alice (2e secondaire) et Ludovic (4e année)

 

En arrivant de l’autre côté du portail, c’est le soir et nous sommes devant… la maison de Morgane! Nous nous retournons rapidement vers le portail, mais il a disparu. 

 

Oh non! Nous sommes prises ici!

 

À l’aide de la baguette magique, Melody tente désespérément de le faire réapparaitre. 

 

Portail, je t’ordonne de revenir! 

 

La baguette magique émet une faible lumière bleue, mais rien ne se passe. Melody semble découragée. Je la rassure : 

Ce n’est pas grave, nous allons trouver une solution. Commençons par explorer les alentours. 

 

Nous tournons sur nous-mêmes pour observer le décor. Je récapitule la situation :

Il y a quelques minutes, nous étions dans le salon de Morgane et, maintenant, nous sommes à l’extérieur de sa maison. Tout ça est bien étrange… 

Ce n’est pas la même maison! Regardez les arbres, ils n’ont plus de feuilles! me lance Olive. 

 

Melody et moi nous regardons avec surprise.

 

Olive? Tu peux PARLER? nous exclamons-nous en même temps. 

 

Olive nous regarde d’un air exaspéré. 

 

Oui,  je parle depuis toujours, mais vous ne m’écoutez jamais! 

Wow! On dirait que de ce côté-ci du portail, nous pouvons comprendre ta langue! J’ai tant de questions pour toi! Aimes-tu ta nourriture? Est-ce que nous faisons assez d’activités ensemble? Ton lit est-il confortable? dis-je, excitée.

Hum! Hum! fait Melody. 

 

Oups! C’est vrai que nous devrions nous concentrer sur des choses plus importantes… Je reprends mon sérieux : 

Sais-tu où nous nous trouvons, Olive?

Je ne suis jamais venue ici. J’ai seulement entendu parler de cet endroit. Il s’agit d’un monde parallèle. On pourra trouver tout ce qu’on connait de notre monde, mais personne n’habite de ce côté-ci. Comme vous le voyez, c’est plus sombre. Si Morgane s’y trouve, elle sera seule. 

 

Nous réfléchissons en silence à l’information que nous venons de recevoir de la part de… mon mignon porcelet. Elle en sait des choses mystérieuses! On dirait qu’Olive a raison : l’endroit est d’un calme inquiétant. Soudain, Melody, estomaquée, laisse échapper un « Oh! » et Olive s’exclame : 

Quelqu’un vient tout juste de fermer les rideaux dans la maison! Ce doit être Morgane! Il faut trouver un moyen d’entrer dans la maison sans se faire remarquer. Qui sait ce qu’elle mijote… 

 

Partie 9 

Inspirée d‘une idée de Rosalie (5e année) 
Comment ferons-nous pour entrer dans la maison sans être vues? nous demande Melody. 

Je suis certaine qu’on peut trouver un moyen. Faisons le tour de la maison discrètement, répond Olive. 

 

Nous entamons nos recherches. Je tente de trouver quelque chose près des arbres, Melody inspecte le sol et Olive se glisse dans les buissons près d’une petite cabane non loin de la demeure. Je ne trouve rien de très concluant. Soudain, j’entends un petit couinement. C’est Olive! 

 

Je m’approche rapidement de l’endroit où je l’ai vue disparaitre entre deux buissons. Ouf! Olive va bien. Sous un mince tapis de feuilles, je découvre… une trappe! Je félicite Olive et Melody nous rejoint. Elle constate la trouvaille de mon mignon cochon.

 

Bravo, Olive! Bon travail! dit Melody. Nous pourrons sans doute passer par là pour entrer discrètement dans la maison. 

Pour éviter de nous retrouver dans une fâcheuse position, une seule personne devrait entrer par la trappe. Si la voie est libre, nous entrerons toutes. Mieux vaut être prudentes, on ne sait pas ce que Morgane nous réserve! Olive, comme tu es la plus petite et que tu seras la plus discrète, acceptes-tu d’entrer la première? 

C’est comme si c’était déjà fait! 

 

En moins de temps qu’il en faut pour dire « cochon », Olive ouvre la trappe et se glisse à l’intérieur du tunnel. Nous attendons impatiemment, cachées derrière les buissons. Les secondes paraissent longues. Nous retenons notre souffle. Cinq minutes ont passé quand Olive revient enfin. Quel soulagement! 

 

Et puis, qu’as-tu vu? demandons-nous impatiemment, à l’unisson.

Ce tunnel mène bien au sous-sol de la maison! L’intérieur est rangé et il semble n’y avoir personne. Il n’y avait aucun bruit non plus à l’étage, répond Olive. Par contre, il y avait une odeur sucrée dans l’air… 

 

Je réalise que ce n’est pas une bonne nouvelle. Ça signifie que quelqu’un est dans la maison et que ce « quelqu’un » est en train de cuisiner. 

 

S’il s’agit de Morgane, elle est sûrement en train de cuisiner les fameuses recettes magiques. Il faut se dépêcher. N’oubliez pas : c’est une sorcière! On ne sait pas ce qu’elle peut faire. Melody, as-tu toujours la baguette?

Oui! dit-elle en prenant la baguette dans une main. Qu’est-ce qu’on attend? On y va! 

 

Nous nous glissons discrètement dans l’ouverture et arrivons bientôt au sous-sol.

 

Partie 10 

Inspirée d’une idée de Léa, 6e année

 

La première chose que je remarque quand nous arrivons au sous-sol, c’est qu’il flotte dans l’air une douce odeur de vanille sucrée. Je chuchote à mes deux amies :

 

Olive avait raison, Morgane a commencé à cuisiner les recettes. À en juger par l’odeur, elle prépare le Gâteau légendaire!

 

À peine ai-je fini ma phrase que Melody sort de notre cachette d’un pas décidé. Je l’attrape rapidement par le poignet et la tire vers moi.

 

Qu’est-ce que tu fais? Il faut être plus discrètes, sinon on se fera prendre. 

 

Je constate que ma meilleure amie semble hypnotisée. Je claque des doigts devant son visage et elle revient à elle-même.

 

Je… je suis désolée, bafouille-t-elle, c’est comme si c’était plus fort que moi. J’ai senti l’odeur et je n’ai pas pu m’empêcher d’avancer. 

Comme c’est étrange! dis-je. La bonne nouvelle, c’est que tes quelques pas dans le sous-sol ne semblent pas avoir attiré l’attention de Morgane. Je suggère qu’on monte l’escalier pour aller voir ce qui se passe là-haut. 

 

Je prends Olive dans mes bras pour l’aider à monter les escaliers : il ne faudrait pas que ses petits sabots fassent du bruit. Arrivées en haut, nous ouvrons doucement la porte et nous retrouvons face à un long couloir. De la première porte à gauche, on entend venir des bruits de casseroles : Morgane doit être à cet endroit. Je repère, juste à côté de la porte, un vase.

 

J’ai une idée! 

 

Je m’empare du vase et le lance de toutes mes forces à l’autre bout du couloir. Il se fracasse contre le mur dans un vacarme étourdissant. Comme je l’avais prévu, Morgane sort de la cuisine et court en direction du vase. D’un signe de la tête, j’indique à Melody et à Olive de se mettre à courir vers la cuisine et je les suis. 

 

Une fois rendue, je constate que la sorcière est bel et bien en train de cuisiner les recettes magiques. Sur le comptoir, des plats sales sont entassés et un gâteau refroidit : nous arrivons trop tard pour empêcher Morgane de préparer cette recette. 

 

Vite! On doit trouver les recettes avant que Morgane revienne! nous presse Olive. 

Je les ai! s’écrie Melody en brandissant trois feuilles qui ont l’air anciennes. 

 

Au fond de la cuisine se trouve une grande porte vitrée qui mène vers la cour arrière de la maison. En la pointant, je crie : 

PAR LÀ!

 

Nous courons vers la porte et nous sortons à l’extérieur. Nous allons nous cacher à nouveau dans les buissons.

 

On dirait que je sens encore l’odeur de vanille, chuchote Olive. 

 

Je me tourne pour montrer à mes amies ce que je tiens dans mes mains : le Gâteau légendaire!

 

Partie 11

Inspirée des idées de Rosalie (5e année) et de Mégane (5e année)

 

Frida! s’écrie Melody. Tu as volé le gâteau de Morgane?

Je ne pouvais pas courir le risque que cette vilaine sorcière le mange! Je l’ai attrapé en sortant. 

Que fait-on maintenant? demande Olive.

On doit se sauver d’ici rapidement! Melody, je crois que tu dois réessayer d’ouvrir le portail pour qu’on rapporte le gâteau et les recettes dans notre monde. 

Mais, s’oppose ma meilleure amie, ça n’a pas fonctionné tout à l’heure quand j’ai tenté de le faire. 

Aie confiance, lui dis-je. Si ta grand-mère est une sorcière, tu dois avoir du sang magique toi aussi. 

Tu crois vraiment que j’ai des pouvoirs magiques?

Depuis que je sais que grand-maman Loulou peut faire de la magie, ça me trotte dans la tête. Je suis sure que tu peux en faire aussi. 

De toute façon, c’est notre seule chance, dit Olive. Morgane aura bientôt fait le tour de la maison et, quand elle verra qu’il n’y a personne, elle sortira à l’extérieur et nous trouvera. 

Bon, d’accord! Je vais essayer.

Ferme tes yeux, lui conseille mon joli porcelet. Essaie de sentir le pouvoir de la baguette dans tes mains. 

Dis donc, Olive! lance Melody en fermant les yeux. Tu en sais des choses sur la magie pour un cochon de compagnie. 

Les cochons de compagnie connaissent bien des choses.Ce sont les humains qui ne prennent jamais le temps de les écouter!

 

Sur ce, Melody brandit la baguette et l’agite dans les airs, mais rien ne se produit. Elle prend une grande respiration, puis l’objet se met à vibrer dans ses mains. Melody sursaute, mais reprend rapidement son calme. 

 

On dirait que ça fonctionne! Continue! dis-je pour l’encourager.

 

La baguette se remet à vibrer et Melody l’agite à nouveau. Des étincelles jaillissent de la pointe, puis un portail apparait. 

 

C’est étrange! L’autre portail était bleu, mais celui-ci est vert, dis-je. 

Que fait-on? demande Olive. On y va quand même?

A-t-on vraiment le choix? répond mon amie. 

 

Nous jetons un coup d’oeil au portail, puis nous nous regardons toutes les trois. D’un hochement de tête, nous décidons qu’il faudra sauter. Juste avant de le faire, Olive nous dit :

Et si… Et si je ne pouvais plus parler de l’autre côté du portail? 

 

Je lui réponds en souriant :

Je serai toujours là pour t’écouter, ma jolie Olivette Cochonnette!

 

Et nous nous élançons vers le portail. De l’autre côté, nous sommes étonnées du décor dans lequel nous nous retrouvons. Une chose est certaine, nous ne sommes ni dans notre monde ni dans celui de Morgane la sorcière. Mais où sommes-nous?

 

Partie 12 

Inspirée d’une idée de Nihal, 5e année

Nous arrivons de l’autre côté du portail. Il y a une seconde, nous étions près de la maison de Morgane et, maintenant, nous sommes dans la bibliothèque Enchantée. Tout semble normal à première vue. Par contre, nous remarquons assez vite que des personnes marchent… au plafond! Olive est la première à comprendre et à expliquer ce qui se passe : 

Nous sommes dans un monde où la gravité est inversée! Cela ne nous touche pas puisque nous venons d’un autre monde. Tout est normal ici, ou presque!

Wouah! Tu peux encore parler! Génial! dit Melody. 

Tu en connais des choses, Olive! Es-tu déjà venue ici? dis-je.  

Non, j’en ai discuté avec mon voisin Casper, le chat. C’est lui qui connait cet univers. 

 

Comme nous sommes à la bibliothèque, nous tentons de trouver Walter, le bibliothécaire. Il pourra sûrement nous en apprendre plus sur Morgane! Nous l’apercevons : il change l’ampoule d’un luminaire. Nous nous approchons et, même si nous sommes dans une bibliothèque, je lui crie, étant clouée au plancher : 

Bonjour, Walter! Vous souvenez-vous de nous? 

 

Il ne semble pas nous reconnaitre. Il nous regarde et parait se poser des questions. C’est certain que c’est étrange qu’il se tienne au plafond de l’édifice et nous, sur le plancher. Je l’aide un peu :

Nous sommes venues vous voir plus tôt aujourd’hui. Nous vous avons parlé de Loulou et de Morgane! 

 

Lorsque je prononce le prénom de « Morgane », je vois un mélange d’inquiétude et d’incompréhension dans les yeux du bibliothécaire. Ce dernier ajoute rapidement : 

Je ne sais pas qui vous êtes. Au revoir.

 

Walter s’éloigne aussitôt. Il enjambe un cadre de porte pour se rendre dans une pièce plus loin.  

 

C’est vraiment très bizarre, cette attitude, dit Melody. C’est même inquiétant.

Souvenez-vous : nous avons traversé un nouveau portail. Ce n’est peut-être pas le même Walter, dis-je, songeuse.

Moi, j’ai vraiment faim, déclare Olive. Je n’ai rien avalé de toute la journée! On pourrait peut-être manger une petite part du gâteau? Il a l’air si délicieux et il sent tellement bon!

Non, Olive. Nous ne pouvons pas faire ça. Nous ne savons pas ce qui nous arrivera si nous y goutons.

 

Soudain, un grand vacarme brise le silence de la bibliothèque. La porte d’entrée s’ouvre avec une si grande force qu’elle se fracasse sur le mur. C’est Morgane! 

 

Oh non! dit discrètement Melody. Nous sommes cuites! 

 

À ce moment, Walter revient, sort une baguette magique et se place non loin de Morgane en lui disant : 

 

Comment oses-tu venir ici?

 

Partie 13 

Inspirée d’une idée de Rosalie, 5e année
La réponse de Morgane se fait attendre. Il ne se passe pourtant que quelques secondes qui semblent être une éteeeeeernité! 

 

Elle finit par articuler lentement, tout en contrôlant sa colère : 

On m’a volé quelque chose de précieux et je suis venue le récupérer. Autrement, je ne poserais JAMAIS les pieds dans cette… bibliothèque, Walter, ajoute-t-elle avec dédain. 

Tu n’as aucun droit d’être ici. Que tu te sois fait voler un objet est bien dommage, mais ça n’a rien à voir avec ma bibliothèque. Sors avant que je doive prendre de grands moyens, répond Walter, d’un ton menaçant. 

 

Morgane semble réfléchir aux propos de Walter et en évaluer les conséquences. Ce dernier doit vraiment être un sorcier puissant pour avoir un tel effet sur Morgane. Elle se renfrogne et semble sur le point de quitter lorsque…

 

Atchoum! 

 

Oh non! Je me dépêche de mettre ma main sur le groin d’Olive pour l’empêcher de faire d’autres sons. Je ne peux pas croire que c’est à cet instant précis que mon mignon cochonnet a décidé d’éternuer! Je sais bien que cela ne se contrôle pas, mais le moment était plutôt mal choisi! Ce n’était qu’un tout petit éternuement mignon, presque inaudible, mais suffisant pour que Morgane le remarque.

 

L’expression faciale de la sorcière change rapidement. Je n’ai jamais vu personne être autant en colère. Melody se retourne et s’assoit en boule par terre. Elle est terrifiée. Olive semble tellement désolée. Je m’accroupis pour rassurer mes amies et nous nous faisons un câlin de groupe. Nous entendons alors : 

 

OÙ SONT-ELLES, WALTER? Elles ne pourront pas m’échapper. Je te conseille de m’aider afin que je récupère ce qui m’appartient et que tout se termine bien, dit-elle en faisant un pas en avant. 

 

Au moment où nous pensons que tout est perdu, nous voyons un éclat de lumière sur le mur. Je me retourne pour voir ce qui se passe. Sentant l’urgence d’agir, Walter a fait apparaitre un nouveau portail. Encore un! Par contre, celui-ci est d’un blanc rosé qui n’inspire rien de mal. 

 

Je fais signe à Melody de regarder la scène. Elle se retourne à temps pour voir… Loulou qui arrive du portail! Nous n’en croyons pas nos yeux. 

 

 

 

Partie 14

Inspirée d’une idée de Laurianne, 3e année

 MORGANE! COMMENT OSES-TU? s’écrie Loulou une fois sortie du portail. Pourchasser de pauvres enfants sans défense, c’est vraiment un geste désespéré de ta part.

 Elles ne sont pas si sans défense que ça. J’imagine que c’est ta petite-fille qui se promène avec ta baguette?

 

Je regarde Melody. Elle a la bouche grande ouverte tant elle est surprise. Ainsi, la baguette bleue est celle de grand-maman Loulou. C’est bien logique : si ça avait été celle de Morgane, la sorcière n’aurait pas pu faire apparaitre un portail pour nous suivre puisqu’elle se serait retrouvée sans baguette. Mais pourquoi la baguette de Loulou se trouvait-elle chez Morgane?

 

 Laquelle de nous deux est la plus désespérée? Celle qui pourchasse des enfants ou celle qui les envoie pour régler ses problèmes à sa place? demande Morgane avec mépris.

 

La sorcière et Loulou se fixent du regard sans parler pendant un instant. L’atmosphère est tendue. Je me penche vers ma meilleure amie pour chuchoter à son oreille : 

 Tu dois trouver un moyen de redonner la baguette à ta grand-mère.

 

Melody hoche la tête et se dirige vers le bout de l’allée où nous sommes cachées en rampant. Elle s’éloigne ainsi de Morgane, mais se rapproche de Walter qui est resté en retrait, du haut du plafond de la bibliothèque, depuis l’arrivée de Loulou. Mon amie tape sur l’épaule du bibliothécaire et lui tend la baguette. Walter semble tout de suite comprendre qu’il s’agit de celle de Loulou. Nous avons besoin d’une diversion pour que Walter puisse donner la baguette à sa propriétaire. 

 

 Olive?

 

Je chuchote en me tournant vers mon joli porcelet… qui a disparu! 

 

 Olive, où es-tu?

 Je suis ici! me répond la voix de mon cochon de compagnie.

 

Soudain, j’aperçois le Gâteau légendaire que j’avais déposé à côté de moi : il manque de gros morceaux! Olive la gourmande a dû en prendre quelques bouchées! Je tends la main à côté du gâteau et heurte quelque chose d’invisible.

 

 Aïe! fait Olive. C’est mon œil!

— Olive! Tu as mangé le gâteau et tu es maintenant invisible!

 

J’ai une idée. Je chuchote mon plan là où je crois que se trouve l’oreille de mon cochon. J’entends ses sabots claquer légèrement sur le plancher de la bibliothèque. Le son s’éloigne de moi en direction de Morgane. Les petits pas s’accélèrent, puis le plan se déroule exactement comme je l’avais prévu : Olive fonce dans les jambes de la sorcière, ce qui la fait basculer et tomber sur le derrière. Walter en profite pour attirer l’attention de Loulou et lui lancer sa baguette. Une fois l’objet magique entre les mains, elle l’agite dans les airs. Des cordes apparaissent et ligotent les poignets et les chevilles de Morgane. 

 

Je sors de ma cachette et Melody fait de même. Nous courons vers grand-maman Loulou et nous lui sautons dans les bras. 

 

 Tout va bien aller, mes belles filles, nous dit-elle en nous serrant très fort.

 

Partie 15

Inspirée d’une idée de Mathis, 2e année, et de Laurence, 4e année

 

Pendant que nous faisons un gros câlin à grand-maman Loulou, je sens la truffe d’Olive sur mes chevilles. Je regarde en direction de mes pieds… mais je ne vois toujours pas mon cochon préféré. Je me dégage de l’étreinte de Loulou et je me penche vers l’endroit où doit se tenir ma petite bête invisible.

 

Oh! Ma cochonette mignonnette! Qu’as-tu fait? Resteras-tu comme ça pour toujours?

J’ai bien peur que oui, dit tristement Loulou. L’effet du Gâteau légendaire est irréversible. 

 

J’entends Olive renifler et je vois des gouttes d’eau tomber par terre. 

 

Olive, tu pleures? demande Melody.

Oui, répond-elle tristement. Le jour où vous commencez à me comprendre quand je parle, je deviens invisible. C’est vraiment injuste!

 

Je tâtonne devant moi pour passer mes bras autour d’Olive et je la sers contre moi.

 

Je vais continuer de prendre soin de toi, mon porcelet préféré! Je peux même continuer à te chatouiller comme avant.

 

En disant cela, je lui gratouille le ventre. Je fais souvent cela parce que ça la fait toujours…

 

ATCHOUM!

Tu vois! Tu éternues comme avant! dis-je à Olive pour l’encourager tout en continuant de la chatouiller.

ATCHOUM! ATCHOUM!

 

Soudain, un miracle se produit : plus Olive éternue, plus elle redevient visible!

 

Eh bien! Ça alors! On dirait que l’effet du gâteau n’est pas le même chez un cochon. Voilà une bonne chose de réglée! Et toi, maintenant, dit Loulou en se tournant vers Morgane qui est toujours ligotée. Non seulement tu m’as volé ma baguette, mais c’est toi qui avait volé mon journal? Comment as-tu su que la recette de la Soupe magique s’y trouvait?

Je savais que tu possédais une des trois recettes surnaturelles lorsque nous étions plus jeunes. Tu protégeais tellement ton journal que je me doutais bien que tu cachais la recette de la soupe à l’intérieur. Le soir de notre dernière chicane, celui où je t’ai volé ta baguette, je suis allée chez toi et je me suis emparée du journal.

Pourquoi avoir attendu si longtemps avant de faire les recettes? demande Melody. 

J’ai passé de longues années à passer de mondes parallèles en mondes parallèles pour trouver les deux autres recettes. Lorsque je les ai enfin toutes eues en ma possession, je suis revenue dans ma ville natale pour les préparer.

Et le journal? dis-je. Pourquoi l’avoir rapporté en haut de la colline?

J’espérais qu’en le laissant là, j’attirerais Louise. Je croyais pouvoir consommer les trois recettes et ainsi affronter mon ancienne amie. Je ne pensais pas que de si jeunes enfants réussiraient à retrouver ma trace. Ma plus grande erreur a été d’oublier la baguette de Louise dans ma maison de l’autre monde. Sans cette bêtise, vous n’auriez jamais pu me retrouver.

Une belle erreur, oui! Et maintenant je vais m’assurer que tu n’essaieras plus jamais de réaliser ces recettes, dit Loulou. Walter, prends sa baguette.

 

Partie 16

Une fois que que Morgane a été dépouillée de sa baguette, Walter l’aide à se remettre debout. D’un coup de baguette magique, Loulou fait apparaitre un portail. Il est noir et inquiétant. 

 

S’il te plait, Louise, supplie Morgane. Ne m’envoie pas là-bas. On peut discuter. Je suis certaine que je pourrais trouver un moyen de me racheter.

Tu es trop dangereuse, Morgane. Je t’ai avertie il y a longtemps que tu irais un jour trop loin. Ce jour est arrivé et je dois m’assurer que tu ne mettras pas la vie des autres en danger. Dans ce monde parallèle, tu seras complètement seule. Tu ne seras plus un risque pour personne. 

 

Sur ces mots, Loulou a de nouveau agité sa baguette magique et un grand vent s’est engouffré dans la bibliothèque. Une rafale s’est dirigée tout droit vers Morgane et l’a entrainée vers le portail. La sorcière a traversé le portail, puis celui-ci s’est refermé. 

 

Tout ce temps, Melody, Olive et moi étions collées ensemble. Nous ne pouvions pas croire que Loulou venait d’enfermer Morgane dans un autre monde. 

 

Grand-maman? dit Melody d’une petite voix. Est-ce que c’était vraiment nécessaire?

 

Loulou pivote vers nous. Tout son visage exprime la colère, puis elle prend une grande respiration et nous retrouvons son doux regard de grand-maman. 

 

Je suis désolée que vous ayez eu à assister à tout cela mes belles filles. Les recettes surnaturelles sont vraiment très dangereuses. Je ne pouvais courir le risque que Morgane essaie à nouveau de les faire, elle aurait pu détruire le monde tel que nous le connaissons. La bonne nouvelle, c’est que tout ça est derrière nous maintenant. 

 

Loulou s’approche de Walter et tend la main pour la poser sur épaule.

 

Merci pour votre aide, Gardien, dit-elle en lui faisant un clin d’oeil. 

 

Celui-ci incline la tête vers l’avant, humblement, puis il fait apparaitre un nouveau portail rose.

 

On retourne à la maison les filles?J’ai fait une bonne soupe et je l’ai laissée sur le feu quand Walter m’a appelée. 

De la soupe…  magique? demande Olive.

Non, répond Loulou en souriant, de la soupe aux choux!

Ma préférée! s’écrie Melody. Je meurs de faim!

 

Nous sautons vers le portail et nous retrouvons dans la cuisine de Loulou. 

 

Ouf! Quelle journée! dit Melody.

Quelle étrange journée! dis-je.

Quelle INVRAISEMBLABLE journée, ajoute Olive.

 

Loulou, Melody et moi affichons un air de surprise.

 

Olivette cochonnette! Tu parles encore!

 

Et nous éclatons toutes de rire. Pendant que grand-maman Loulou nous sert de grands bols de soupe chaude, je réfléchis à mon invraisemblable journée. Quand je me suis levée ce matin, je croyais que la magie n’était que dans les livres et que ma vie était ordinaire. Maintenant, je peux dire que ma meilleure amie et sa grand-mère ont des pouvoirs magiques, que mon cochon miniature peut parler et que toutes ensemble, nous avons vaincu une vilaine sorcière. 

 

Je ne sais par contre toujours pas à quoi servent la Soupe magique et la Limonade fabuleuse, et je me demande vraiment pourquoi grand-maman Loulou a appelé le Walter de l’autre monde « Gardien », mais je me dis que tout ça, c’est pour une autre enquête!

 

 

 

Merci à tous les élèves qui ont participé à l’écriture de L’invraisemblable enquête!

The following two tabs change content below.
Sarah-Anne Têtu

Sarah-Anne Têtu

Sarah-Anne Têtu

Derniers articles parSarah-Anne Têtu (voir tous)

    1. Nous sommes bien contents que l’histoire te plaise 🙂

      Merci pour ton commentaire et bonne fin de journée:)

  1. Bonjours je m’appelle Noellah jai aimé l’histoire j’ai tellement aimé que j’ai lue le jour 4 j’ai aimé car il a de l’aventure j’ai beaucoup beaucoup aimé le 3 car il voulait savoir qu’est ce qui était dans le journal bon il se fait tard bye🖐🖐

    1. Salut Noellah!

      Nous sommes vraiment contents que tu aies aimé notre histoire 🙂

      Une super belle journée à toi!

    1. Nous sommes bien contents que l’histoire te plaise 🙂
      La suite sera publiée dès demain, vendredi le 3 avril !

      Bonne journée!

  2. C’est une très bonne idée pour divertir les jeunes!Je vous suggères d’écrire plein de livres pour tout les âges!De l’enfant de 5ans au parent de 40!

    J’ai donné l’idées de la soupe qui donnait le don d’exaucer des vœux!

    Merci de me répondre!

    Élodie 5e

    1. Salut Élodie,

      Merci pour ta très bonne suggestion 😉
      Pour l’instant on se concentre sur des histoires qui s’adressent à des élèves du primaire mais… on ne sait jamais pour la suite 😉

      Je te souhaite une très belle journée!

    1. Salut!

      Merci pour tes bons commentaires, tu seras informé lorsque l’histoire sera intégrée au jeu;)

      Bonne journée!

  3. Qui fais c’est magnifique dessins? Sinon, j’aime beaucoup l’histoire! Le fait que c’est une enquête m’a prise. J’adore!

    1. Salut!

      Merci beaucoup pour tes commentaires. L’illustratrice se nomme Michelle Charest.

      Bonne fin de journée 🙂

  4. Hey! Je veux juste rapidement vous dire que j’ai adoré l’histoire! J’ai participer plus de trois fois et c’était génial! J’spère que je serais choisis!

    1. Salut!

      Nous sommes bien contents que tu aies aimé l’histoire 🙂
      On te souhaite bonne chance!!

  5. jai adorée lhistoire elle est magnifique.mais Dans combien de temp aller vous mettre listoire dans le jeu.et désoler pour les faute je ne suis pas habituer sur un ordie. bye

  6. Hey! Je voulais juste vous demandez comment vous avez eu la bonne idée de laisser des élèves d’écrire un livre pour un jeu? Je trouve ça fantastique! J’espère que je serais prise 😉

    1. Salut!

      Merci pour tes bons commentaires. C’est super apprécié;)
      Merci d’avoir participé et nous te souhaitons la meilleure des chances 🙂

      Bonne journée!

  7. Moi j’ai donné mon idée et j’espère qu’elle sera prise et tout comme les autres j’adore cette histoire! 🙂

    1. Salut Maria!

      Merci de nous écrire et merci d’avoir tenté ta chance.
      Nous te souhaitons bonne chance 😀

    1. Merci pour ton commentaire 🙂 Nous sommes bien contents de savoir que l’histoire t’intrigue 😉 À suivre!!

      Bonne journée,

    1. Bonjour Ariane!

      Nous sommes bien contents que tu aimes l’histoire 🙂 Nous ne savons pas encore à quel moment elle sera intégrée au site. Il reste encore plusieurs étapes avant que ca puisse se faire mais nous vous tiendrons informés !!

      Bonne journée,

  8. J’aimerais savoir combien de paragraphes (de bouts d’histoire qu’on écrit) il y a?

    Merci et j’aime bien l’histoire

    1. Bonjour Rosalie,

      Nous sommes bien contents que tu aimes l’histoire!
      Pour l’instant, nous ne savons pas encore combien de paragraphes seront ajoutés . Nous allons continuer de vous demander votre avis et nous découvrirons ensemble comment cette belle histoire évoluera 🙂

      Je te souhaite une agréable journée!

    1. Salut!

      Pourrais-tu me donner plus de précisions sur ce qui ne fonctionne pas pour toi?
      Ca sera ainsi plus facile pour moi de t’aider 😉

      Bonne journée!

    1. Bonjour!

      Nous sommes bien contents que tu aimes l’histoire!

      Merci pour tes commentaires.

      Bonne journée!

    1. Bonjour!

      Nous ne savons pas encore à quel moment l’histoire sera intégrée au site. Il reste encore plusieurs étapes avant que ca puisse se faire mais nous vous tiendrons informés !!

      Bonne journée,

  9. allo j’aimerai savoir si mes amis ont participé?
    (Xinru Zhang,Nicolas Zheng,Emma Ji,Christine Qi,et Jack Qi)

    1. Salut!

      Merci pour ton commentaire. Je suis bien contente que l’histoire te plaise 😉 Bonne journée!

    1. Salut!

      Non, l’histoire n’est pas encore intégrée. Nous vous informerons lorsque ce sera fait!

      Bonne journée 🙂

    1. Merci de nous partager vos impressions! Nous sommes bien contents que l’histoire vous plaise 🙂

      Bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Alloprof blogue